Rechercher
  • Vortex

Les trois écorchés de la Sagesse, sculptures en fils de fer recyclés

Mis à jour : août 29


Voici les trois écorchés de la sagesse, de la série Cauchemar. Ces trois sculptures en fils de fer de récup sont inspirées des trois singes de la sagesse, symbole d'origine asiatique. Elles ont été réalisées via l'assemblage de cintres de fer, divers fils de fer, des clous, vis et autre morceaux de métaux rouillés.


Elles expriment à leur manière plus torturée la célèbre maxime "Ne pas voir le mal, ne pas entendre le mal, ne pas dire le mal.

Elles sont une allégorie de notre ignorance face à l'accumulation de déchets, empoisonnant la terre et par la même occasion clouant sur place notre humanité dans ce qu'elle a de plus artificielle. Bien entendu, d'autres interprétations sont également possibles comme ceux qui voient des choses et en parlent, mais n'écoutent pas ce que l'on leur dit… Ceux qui ne voient rien, écoutent les autres et en parlent… et enfin ceux qui entendent et voient des choses, mais n'en parlent pas… Chacun pourra y trouver son message.


Ces sculptures en fils de fer recyclés sont actuellement exposées à l'European Art Museum au Danemark.


Longueur: 23 cm

Largeur: 52 cm

Hauteur: 28 cm


Sculpture en fil de fer aveugle

"Je ne veux plus rien voir"


Sculpture de fil de fer et clou

"Je ne dis plus rien"


Sculpture en récup

"Je ne veux plus rien entendre"



"Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal". Ils sont le message que la technologie mourante a enfanté. Ils sont la trace monumentale du refus. La clairvoyance étouffée du silence. Le sifflement de l'aveugle et la sourde désolation. Il était un totem tripartite, d'absurde et de traverses cloutées, un fossile lancé à l'éphémère comme on creuse un cri muet à la surface des rétines.


@Vortex

12 vues1 commentaire

© 2020 by Vortex